• GAIHST

Des théâtres winnipégois se joignent à une campagne nationale contre le harcèlement au travail


La région de Moncton n'est pas immunisée au harcèlement sexuel dénoncé par le phénomène #MoiAussi. Photo : iStock/iStock

Au moins huit compagnies de théâtre de Winnipeg se joignent à la campagne nationale de sensibilisation contre l'intimidation Not in Our Space. Cette campagne vise à offrir un environnement de travail respectueux et sécuritaire aux professionnels des arts de la scène.


Un texte de Geneviève Lapalme


La campagne Not in Our Space, lancée à l’automne 2017, est née d’une collaboration entre l’Association professionnelle des théâtres canadiens (PACT) et l’Association Equity, qui représente près de 6000 artistes professionnels dans les arts de la scène à travers le Canada anglais.


La campagne Not in Our Space vise à :

- mieux définir ce qu’est le harcèlement sexuel, en identifiant certaines formes de harcèlement - contrecarrer le harcèlement avant même qu’il ne commence - offrir du matériel pédagogique aux artistes et aux théâtres - responsabiliser les témoins pour qu'ils mettent fin au harcèlement lorsqu’il survient


Le Théâtre royal du Manitoba (MTC), le Rainbow Stage, le Ballet Royal de Winnipeg, Shakespeare in the Ruins, Manitoba Theatre for Young People, Winnipeg Jewish Theatre, Prairie Theatre Exchange (PTE) et le Theatre Projects Manitoba participent tous à la campagne, selon Sara Meurling, la directrice de PACT, et Arden Rysphan, le directeur d'Equity.


Le Théâtre Cercle Molière (TCM) fait quant à lui partie de l’Association des théâtres francophones du Canada (ATFC). Il n’a donc pas directement été invité à participer à cette campagne.


« Il y a un intérêt à ce que les deux associations [l'ATFC francophone et la PACT anglophone] travaillent ensemble. Nos défis et nos questionnements se ressemblent », explique la directrice du TCM, Geneviève Pelletier.


La directrice de l’ATFC, Geneviève Pineault, est du même avis. Elle travaille à contacter toutes ses compagnies membres afin de repérer les forces et les lacunes en vue d'établir un plan d'action.


Les deux directrices de théâtre indiquent que les organismes culturels francophones sont concernés par ces défis et ont envie de participer aux campagnes de sensibilisation.


Un mal connu qui refait surface

Les allégations de quatre actrices qui ont dit avoir été harcelées sexuellement pendant des années par le cofondateur de la compagnie Soulpepper Theatre de Toronto, Albert Schultz, ont ébranlé la communauté canadienne des arts de la scène.


Le 8 janvier, la PACT a affirmé par voie de communiqué « appuyer les victimes de harcèlement sexuel et reconnaître leur courage ».


L’association Equity suit le dossier de près depuis quelques années. En 2015, elle a mené auprès de ses membres un sondage portant sur le harcèlement et l’intimidation en milieu de travail. Près de 50 % des répondants ont affirmé avoir été victimes d’un comportement inapproprié, et 50 % ont dit avoir été témoins d’un tel incident.


La PACT s’est engagée à éliminer le harcèlement sexuel et l’intimidation dans le monde du théâtre canadien professionnel.


Ses membres ont accès à de nombreux outils pour les accompagner dans la lutte contre le harcèlement. La campagne Not in Our Spaceoffre des téléconférences, des formations, du matériel pédagogique et une ligne 1 800 pour discuter d'inquiétudes et de questions à la suite des événements qui ont ébranlé le monde du théâtre et du cinéma.


Une rencontre est prévue le 17 janvier entre les membres de différentes organisations culturelles et artistiques canadiennes, afin de créer une stratégie nationale contre l’intimidation et le harcèlement au travail pour les travailleurs des arts de la scène.


Pris de: https://ici.radio-canada.ca

Le 9 janvier 2018

Groupe d'aide et d'information sur le harcèlement sexuel au travail de la province de Québec inc.

Adresse
2231, rue Bélanger
Montréal (Québec)  H2G 1C5
info@gaihst.qc.ca

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Téléphone: 514-526-0789
Télécopieur : 514-526-8891

© 2020 GAIHST