• GAIHST

Prendre soin de sa santé mentale en temps de crise


En cette période éprouvante, l’accent est principalement mis sur votre santé physique, mais il ne faut pas pour autant négliger les impacts que le COVID-19 peut avoir sur votre santé mentale.


D’abord et avant tout, il est important de se rappeler qu’il s’agit d’une situation inhabituelle et qu’elle peut aussi générer des émotions inhabituelles. Si vous vous sentez donc plus anxieux ou inquiets qu’à l’habitude, c’est normal. Vous pouvez par contre questionner les pensées qui vous génèrent du stress en vous demandant si elles sont réalistes et si elles sont vraiment basées sur des faits. Par exemple, il est bon de se rappeler que la majorité des gens qui seront touchés par le virus va guérir.


À l’ère des nouvelles en continu et en temps réel, il est également pertinent de limiter votre fréquentation des réseaux sociaux et des chaînes d’information afin de restreindre votre exposition à des annonces potentiellement génératrices de stress.


Malgré le sentiment de perte de contrôle qui peut actuellement être ressenti, vous n’êtes pas sans ressources face à la réalité actuelle. Afin de reprendre un certain pouvoir, la première chose à faire est de respecter les directives gouvernementales en matière de santé publique. Suivre ces quelques instructions (appliquer les mesures d’hygiène, suivre la quarantaine ou l’isolement à la maison, éviter les voyages non-nécessaires) permettent non seulement de vous protéger mais de contribuer à diminuer les impacts du virus sur l’ensemble de la population. Comme ça, tout le monde fait sa part!


Lorsque de grands changements se produisent autour de nous, conserver un peu de confort et de familiarité est souvent apaisant. Il est donc conseillé de maintenir une certaine routine, par exemple pour les gens qui font actuellement du télétravail. En effet, travailler de la maison ne nous empêche pas de nous lever à la même heure, prendre notre douche et de boire notre café comme à l’habitude, par exemple.


Quelques conseils pour conserver une bonne santé mentale


Qu’est-ce qui vous fait du bien? Les activités qui font généralement partie de notre routine bien-être sont d’autant plus importantes actuellement, alors que notre façon de vivre a peut-être drastiquement changé. Maintenir de saines habitudes de vie (sommeil, activité physique, alimentation équilibrée) contribue également au maintien d’une bonne santé globale.


Si les activités que nous aimons habituellement pratiquer ne sont pas accessibles à cause des normes sanitaires renforcées, il est souvent possible d’en pratiquer une version alternative à la maison. Nos cours de yoga au gym sont annulés? On en profite pour essayer des cours en ligne, ou on pratique une activité physique extérieure pour laquelle les risques de contagion sont très minces. On ne peut pas aller au musée ou à la bibliothèque? Plusieurs musées proposent des visites virtuelles de leurs collections, et on peut trouver des livres numériques ou audio sur la plateforme en ligne de nombreuses bibliothèques. On peut également remplacer la sortie au restaurant par un bon repas cuisiné maison, et la sortie au cinéma par une soirée film dans le confort de son chez-soi.


Malgré son potentiel accroître le stress et l’incertitude qui y est associée, cette période peut permettre à plusieurs personnes de ralentir le rythme, de gagner du temps autrefois octroyé aux déplacements nombreux et de (re)découvrir des activités simples et peu coûteuse qui peuvent contribuer à notre bien-être.


Les contacts sociaux font bien sûr partie intégrante des nos vies et sont très importantes pour la santé mentale. S’ils se trouvent présentement limités par inaccessibilité des lieux de socialisation et les restrictions liées à la quarantaine ou l’isolement préventif, nous avons la chance d’avoir accès à de nombreuses technologies permettant de rester en contact avec nos proches. Appelez les membres de votre famille et vos amis pour savoir comment ils vont, et permettez-vous aussi de leur partager vos propres inquiétudes. Outre le téléphone, Skype, les textos, FaceTime, la messagerie des réseaux sociaux et les courriels sont tous de bons moyens de rester en contact quand on ne peut être présent physiquement.


Ressources d’aide en cas de détresse


Si vous vous inquiétez présentement pour votre santé mentale ou vivez avec une maladie mentale (comme un trouble anxieux ou une dépression), il se peut que certains de vos symptômes soient exacerbés par la situation actuelle.


Si vous vivez de la détresse psychologique, n’hésitez pas à faire appel à vos ressources habituelles en santé mentale (CLSC, organismes communautaires…). Dans le cas où certaines d’entre-elles ne seraient pas disponibles, rappelez-vous que des lignes d’écoute et des lignes d’aide sont disponibles pour la population, et ce en tout temps. Voici quelques exemples de ces ressources :


Ressources pour les jeunes :
  • Tel Jeunes : 1-800-263-2266 (téléphone) et 514-600-1002 (texto) *Notez que les lignes téléphoniques peuvent présenter des délais d’attente un peu plus longs que les services par texto présentement

  • Jeunesse J’écoute : 1-800-668-6868


Ressources générales grand public :
  • Tel Aide : 514-935-1105

  • Info Santé-Social : 811

  • Ligne de prévention du suicide : 1-866-APPELLE


Ressource spécifiques au COVID-19 :

Pris de https://acsmmontreal.qc.ca/news/prendre-soin-de-sa-sante-mentale-en-temps-de-crise/?fbclid=IwAR37_JgqxUD2ZMQi3dQKwPyZ2TLl-nC87XDH_i0d91p71tcov1hX2jY81OQ

0 vue

Groupe d'aide et d'information sur le harcèlement sexuel au travail de la province de Québec inc.

Adresse
2231, rue Bélanger
Montréal (Québec)  H2G 1C5
info@gaihst.qc.ca

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Téléphone: 514-526-0789
Télécopieur : 514-526-8891

© 2020 GAIHST